Salon de 1889 : Cent Planches En Photogravure, Deux Frontispices Graves a l'Eau-Forte (Classic Reprint)

Salon de 1889 : Cent Planches En Photogravure, Deux Frontispices Graves a l'Eau-Forte (Classic Reprint)

Book Title: Salon de 1889 : Cent Planches En Photogravure, Deux Frontispices Graves a l'Eau-Forte (Classic Reprint)

Author: James Gurney

Format: Paperback | 262 pages

Publication Date: 03 Aug 2018

ISBN-13: 9780243600939

Excerpt from Salon de 1889: Cent Planches en Photogravure, Deux Frontispices Gravés A l'Eau-Forte Le principe d'un idéal nouveau et mème d'un changement de me thode dans l'art de peindre était cependant posé avec beaucoup de netteté par Louis David. L'élève de Vien, corrigeant son maître et encore tout pénétré de ses souvenirs romains, exposait son tableau de Brutus recepant les corps de ses fils, oeuvre austère qui rompait défi nitivement avec les façons galantes que le'xvm° siècle avait tant aimées. Sans doute, David, académicien depuis 1783, avait déjà fait connaître la nouvelle manière; mais le Bru!us, _peint a paris pendant les premiers mois de 1789, pouvait passer pour une profession de foi, et l'on y vit avec raison la formule décisive et quelque peu impérieuse du système recommandé à la jeune école. Ce système, intéressant parce qu'il allait mettre fin aux turbulences de la ligne flamboyante et aux fadeurs des colorations trop aimables, obéissait a un principe dangereux il était mème basé sur une idée fausse, car il disait bien haut que la renaissance espérée ne pouvait ètre réalisée que par un violent retour à l'idéal antique et particulièrement aux formes de la sculpture romaine. On ne s'en aperçut pas tout d'abord, mais la était le péril. La France avait une âme nouvelle. Comment les aspirations de l'idée moderne, ses inquiétudes, ses espérances auraient - elles pu ètre traduites dans un langage ancien, fort respectable sans doute au point de vue de l'histoire, mais très oublié et très peu conforme aux emo tions dont les coeurs étaient agités? Ce que demandaient les généra tions émancipées depuis la veille, David rie le donnait pas. Au début de la Révolution commencée, il déployait le drapeau de l'archéologie. C'est en ce sens qu'il était insuffisant et dangereux. Il aurait été le premier a souffrir de sa doctrine si, grâce aux constantes contradic tions de son esprit, il n'avait pas fait de nombreuses et superbes infi délités au dogme qu'il proclamait. Et, en effet, le maître n'est pas tout entier dans le Bruins, il est aussi dans le Couronnement, qui est un des chefs - d'oeuvre de l'école nationale, et dans certains portraits où l'artiste a professé pour la vérité vivante le culte qui lui est dû. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.