Oeuvres de M. de Bonald : Essai Analytique Sur Les Lois Naturelles de l'Ordre Social; Du Divorce Considere Au Xixe Siecle Relativement a l'Etat Domestique Et a l'Etat Public de Societe; Pensees Sur Divers Sujets; Discours Politiques

Oeuvres de M. de Bonald : Essai Analytique Sur Les Lois Naturelles de l'Ordre Social; Du Divorce Considere Au Xixe Siecle Relativement a l'Etat Domestique Et a l'Etat Public de Societe; Pensees Sur Divers Sujets; Discours Politiques

Book Title: Oeuvres de M. de Bonald : Essai Analytique Sur Les Lois Naturelles de l'Ordre Social; Du Divorce Considere Au Xixe Siecle Relativement a l'Etat Domestique Et a l'Etat Public de Societe; Pensees Sur Divers Sujets; Discours Politiques

Author: Yuval Noah Harari

Format: Paperback | 620 pages

Publication Date: 02 May 2018

ISBN-13: 9780243955961

Excerpt from OEuvres de M. De Bonald: Essai Analytique sur les Lois Naturelles de l'Ordre Social; Du Divorce Considéré au Xixe Siécle Relativement A l'État Domestique Et A l'État Public de Société; Pensées sur Divers Sujets; Discours Politiques Toute someté est composée de trois personnes distinctes l'une de l'autre qu'on peut appeler personnes sociales pou voir, ministre, sujet, qui reçoivent différents noms des divers états de société père mère, enfants dans la société domes tique; Dieu, prètres, fidèles, dans la société religieuse; rois ou chefs suprèmes, nobles ou fonctionnaires publics, fe'aue ou peuple, dans la société politique; raison métaphysique de la première, seconde et troisième personne de tous les temps du verbe dans toutes les langues de ce mot, disent les grammairiens, appelé verbe ou parole par excellence parce qu'il exprime l'action, c'est-à-dire l'ètre intelligent seul ètre qui agisse puisqu'il est le seul qui fasse sa propre volonté. Or, l'ètre intelligent étant 1 etre social, il est naturel qu'on trouve dans la société la raison des règles fondamentales de son expression ou du discours, comme l'on y trouve la raison essentielle de son ètre. Un homme qui n'a écrit et parlé que dans des circonstances remarquables, demandait en 1789 Qu'est-ce que le tiers? Ex pression qui désignait alors en France la personne du sujet. Je demande aujourd'hui Qu'est-cc que le pouvoir et le ministère, appelés alors en France et encore aujourd'hui dans d'autres Etats royauté et noblesse Et comme la question proposée par cet écrivain annonçait qu'une révolution allait commencer, la question que je traite annonce qu'une révolution va finir car le sujet commence toute révolution, et le pouvoir la termine et c'est l'a la pensée de Montesquieu, lorsqu'il dit Les troubles en France ont toujours affermi le pouvoir. L'auteur de la question qu'est-cc que le tiers? Parlait du peuple, et devant le peuple il calculait le nombre des hommes plutôt qu'il n'observait leurs rapports respectifs dans la société. Les passions entendirent ce qu'il ne disait pas, et mème ce quil ne voulait pas dire. Son ouvrage eut une vogue rapide, et accrut l'effervescence. Je parle du petit nombre, et j'en parle au petit nombre. Je considère les rapports sociaux, et non les proportions arithmétiques; j'attends le succès de mes idées, de la raison et du temps. Il faudra du temps, dit quelque part Duclos, parce que cela est raisonnable. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.