Roland Furieux : Traduction Nouvelle Et En Prose (Classic Reprint)

Roland Furieux : Traduction Nouvelle Et En Prose (Classic Reprint)

Book Title: Roland Furieux : Traduction Nouvelle Et En Prose (Classic Reprint)

Author: Rupi Kaur

Format: Paperback | 602 pages

Publication Date: 14 Nov 2018

ISBN-13: 9780243968480

Excerpt from Roland Furieux: Traduction Nouvelle Et en Prose Ces Italiens, à peine éclos aux premieres clartés de la Renaissance, ont encore ce grand avantage ils s'élèvent d'eux-mèmes; ils échappent aux règles, aux grammaires, aux rhéteurs, à ce terrible enseigne ment si complet de la langue grecque et latine, auquel la jeunesse romaine était assujettie, ainsi qu'aux férules du terrible Orbilius, dont le poete Horace avait gardé un si cuisant souvenir. On dirait que le jeune Italien de la fin du quinmeme siecle s'élève et s'instruit de soi mème et sans peine. Arioste, à quinze ans, quand il veut écrire et parler la langue des Romains, ses ancètres, se met a lire et lit tout couramment les comédies de Plante et les comédies de T erence; dans 't'erence, il retrouve à chaque mot le sel attique et l'e5prit des scipions; dans Flaute, il apprend le véritable langage romain. Si les Muses parlaient la langue latine, elles emprunteraient la langue au vieux Plante; ainsi disait Quintilien a ses disciples. Ceci fait, de la co medie au poeme, et du poeme a lode, (ille d'horace et de Pindare, il n'y avait'qu'un pas a faire, et ces jeunes esprits le faisaient volontiers. \insi s'est élevé l'arioste au milieu de l'antiquité savante. Il avait vingt - six ans quand mourut son père, en laissant ce lits ainé chargé de toute cette petite famille qui n'avait pas d'autre appui, d'autre csp0ll'. Heureusement que lejeune homme avait déja donné le vol à ses premières chansons. Comme il était né poete, il allait. Précédé et suivi de ses poésies, et puis, connue il était le sujet des ducs de Fer 1are, amis du beau langage, et qui faisaient de la poésie un ornement de leur cour, il advint que le duc de lerrare, Hercule d'est, eut un fils, le cardinal Hippolyte d'este, qui résolut de s'attacher ce bel esprit. C'était l'usage alors parmi ces seigneurs d'italie. Ils avaient à leurs gages, de très-petits gages il est vrai, des poetes, des historiens, des peintres, des faiseurs de comédie et de ballet; bientôt, quand ils avaient éprouvé leur intelligence et leur discrétion, ils faisaient de leur poète un secrétaire, un confident, un négociateur de ces mille petites affaires'que tous ces'petits princes agitaient entre eux, en grand mystère, avec la république de Florence, avec la sérénissime Venise, et surtout avec cette Rome éternelle, qui sera bientôt la Rome de Léon X et de Jules II. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.