Le Molieriste, 1882, Vol. 3 : Revue Mensuelle (Classic Reprint)

Le Molieriste, 1882, Vol. 3 : Revue Mensuelle (Classic Reprint)

Book Title: Le Molieriste, 1882, Vol. 3 : Revue Mensuelle (Classic Reprint)

Author: Tara Westover

Format: Paperback | 400 pages

Publication Date: 23 Dec 2018

ISBN-13: 9780259036036

Excerpt from La Moliériste, 1882, Vol. 3: Revue Mensuelle Qui faisoyent resonner les échos de ces lieux, D'un concert plus charmant que n'est celuy des Quand par tous les secrets que la musique employe Pour mettre dans une ame une pente à la joye, On jugez: que les çoeurg estqyenl bien disposez A gouster les plaisirs qu'on s'estoit proposez, Cet homme si fameux, que l'univers admire, Dont la fine m_orale instruit en faisant rire, Du Marquis ridicule enrichit le tableau, Et fit. Sur ce sujet un usage nouveau Une autre comédie, après cela, commence.... Mais, Duc, sur cet articie agréez mon silence. Par des raisons qu'il est bon de celer, Je ne dis point si la pièce fust belle Et ie suis le serment de n'en jamais parler, Deust mesme son Autbeur m'en _f2ire une querelle. Je say qu'elle fust bien jouée, Et que pendant le repos des acteurs, Une voix qui ne peut estre assez bien louée Charme de tout le monde et l'oreille et les coeurs Si ce fust une fille ou si ce fust un ange, C'est ce que ]e ne s_ay pas bien, Et }e le donne _au plus ñu musicien A ne pas sur ce point souvent prendre le change. Puis, suivit un ballet, aussi bien inventé Qu'il parut agréable et bien éxecuté. 11 n'estoit pas finy, qu'un bal - incompe21ble Acheva cette feste à jamais mémorable. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.