M moires de la Soci t Imp riale Des Sciences Naturelles de Cherbourg, 1857, Vol. 5 (Classic Reprint)

M moires de la Soci t Imp riale Des Sciences Naturelles de Cherbourg, 1857, Vol. 5 (Classic Reprint)

Book Title: M moires de la Soci t Imp riale Des Sciences Naturelles de Cherbourg, 1857, Vol. 5 (Classic Reprint)

Author: Bruce A. Fuhrer

Format: Paperback | 414 pages

Publication Date: 19 Oct 2018

ISBN-13: 9780259105749

Excerpt from Mémoires de la Société Impériale des Sciences Naturelles de Cherbourg, 1857, Vol. 5 J'ai cherché à profiter cet hiver des facilités que présen tent les F nous dans ces recherches, pour étudier un pointde l'histoire de la fécondation que ces plantes me semblaient propres à éclaircir. On sait que les spores des Fucus, au moment où elles sortent des enveloppes qui les renfer maient, sont absolument dépourvues de toute espèce de membrane ou tégument quelconque, et que la formation de cette membrane est le premier résultat de la fécondation (l).j 'ai voulu essayer de déterminer avec plus de précision que je ne l'avais fait jusqu'ici, le moment où cette membrane com mence à se former. Les résultats de ces recherches me parais sent assez intéressants pour mériter d'ètre communiqués àla Société. Ce n'a pas été sans quelque surprise, en effet, que j'ai reconnu que la membrane des spores naît presque sou dainement sous l'influence de la fécondation, et que six à huit minutes après avoir été mises en contact avec les au thérozo'1'des, les spores commencent déjà à se recouvrir d'un tégument dont il n'existait aucune trace quelques instants auparavant. Je vais entrer dans quelques détails à ce sujet. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.