Memoires Pour l'Histoire Des Sciences Et Des Beaux-Arts, Vol. 1 : Commenc s d' tre Imprim s l'An 1701 Tr voux, Et D di s Son Altesse S r nissime Monseigneur Le Prince Souverain de Dombes; Janvier, 1757 (Classic Reprint)

Memoires Pour l'Histoire Des Sciences Et Des Beaux-Arts, Vol. 1 : Commenc s d' tre Imprim s l'An 1701 Tr voux, Et D di s Son Altesse S r nissime Monseigneur Le Prince Souverain de Dombes; Janvier, 1757 (Classic Reprint)

Book Title: Memoires Pour l'Histoire Des Sciences Et Des Beaux-Arts, Vol. 1 : Commenc s d' tre Imprim s l'An 1701 Tr voux, Et D di s Son Altesse S r nissime Monseigneur Le Prince Souverain de Dombes; Janvier, 1757 (Classic Reprint)

Author: Viktor E. Frankl

Format: Paperback | 574 pages

Publication Date: 17 Oct 2018

ISBN-13: 9780259253051

Excerpt from Memoires pour l'Histoire des Sciences Et des Beaux-Arts, Vol. 1: Commencés d'Être Imprimés l'An 1701 à Trévoux, Et Dédiés à Son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain de Dombes; Janvier, 1757 9'8 Mémoires pour i'hg'fiair: donné de grands foins pour rafferm bler les anciennes Ordonnances dq nos Rois. Les Bignon'ôc les Ba luze (ont des norns, très-célèbres dans l'l-lifloire diplomatique des deux premières races. Ce qu'ils ont fait en ce genre répond fi leine ment aux defits des ens Let tres qu'on ne travai le plus fur le mème plan 'on jouir des recher ches de ces fçavants hommes ou l'on l'ex contente d'éclaircir quel; ques points particuliers qu'ils omis on s'attache à découvrir l'cf' prit de ces anciennes Loix, don; ils nous ont donné la lettre. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.