a la Recherche Du Temps Perdu

a la Recherche Du Temps Perdu

Book Title: a la Recherche Du Temps Perdu

Author: Gustave Flaubert

Format: Paperback | 468 pages

Publication Date: 29 Jan 2014

ISBN-13: 9781495353789

Description de a la recherche du temps perdu En considérant ce découpage, son écriture et sa publication se sont faites parallèlement, et la conception mème que Proust avait de son roman a évolué au cours de ce processus. Ce découpage est donc plus le fruit des circonstances du moment qu'un reflet de choix de l'auteur. Alors que le premier tome est publié à compte d'auteur chez Grasset en 1913 grâce à René Blum (Proust en conserve la propriété littéraire), la guerre stoppe la publication du deuxième tome et permet à Proust de remodeler son oeuvre, cette dernière prenant de l'ampleur au fil des nuits de travail l'épuisant. L'auteur retravaille sans cesse ses dactylographies autant que ses brouillons et ses manuscrits, et souhaite interrompre sa collaboration avec l'éditeur[1]. La Nouvelle Revue française, dirigée par Gaston Gallimard, est en pleine bataille éditoriale avec Grasset depuis 1914 mais a commis l'erreur de refuser en 1913 de publier Du côté de chez Swann par l'entremise d'André Gide, figure dominante du comité éditorial de la NRF qui juge que c'est un livre de snob dédié à Gaston Calmette, directeur du Figaro[2]. La NRF qui se prétend le fleuron du renouveau des lettres françaises aggrave son cas le 1er janvier 1914 lorsqu'un de ses fondateurs Henri Ghéon juge Du côté de chez Swann comme une oeuvre de loisir dans la plus pleine acception du terme [3]. Pourtant les écrivains de renom comme Lucien Daudet, Edith Wharton et Jean Cocteau ne tarissent pas d'éloge ce premier tome. André Gide reconnaît vite son erreur et supplie Proust de rejoindre la NRF qui a retrouvé des moyens d'imprimer, au contraire de Grasset[1]. Proust fait part à Grasset de le quitter en août 1916, et après un an de règlement (question des indemnités, des compensations, solde des droits sur Swann), Gaston Gallimard lance la fabrication de deux volumes et rachète à son concurrent en octobre 1917 les quelque deux cents exemplaires de Swann qui n'ont pas été vendus il les revèt d'une couverture NRF et d'un papillon de relais avant de les remettre en vente[4].